Divine Awkward Sex – Rencontres organiques

rencontre

Publicités

Divine Awkward Sex (2)

tourne tourne tourne
pas trop vite pas trop vite

tourn tourn tourn tourn
tour, tour,

etc
pas trop vite pas trop vite
ouf ooo… ouf… pas trop vite

faire le contraire
immobilité

silence

ooouf…
ha ha ha ha
HA-HA-HA-HA
ironie
gossage, détours

ok ok ok
calmer ça va aller

tâcher de recentrer
plus facile par tâches
j’aime les listes

c’est long c’est long c’est plate
c’est long, je m’ennuie

je m’ennuie je veux mourir je veux mourir j’m’ennuie
jveux pas vraiment mourir je m’ennuie
c’est plate, c’est tellement long

la toupie tourne toute seule
câlisse que j’m’ennuie

la répétition de l’ordinaire

*

–larmes et tristesse, mélancolie, tourments qui surviennent avec la lucidité des choix non accomplis la vie dans une possibilité qui n’est pas satisfaisante larmes, mélancolie, l’ego se dissipe et le monde entier devient triste plein de larmes et d’absence, les choix manquants–

la répétition des larmes et de la tristesse

*

je veux tourner, danser danser
je danse ici je danse là
une fois dehors une fois dedans
intimité confort de l’intimité
confort confort mon monde intérieur
douillet confort

besoin de changement

tourne, tourne, tourne, beauté
muse, muse,
même ici, je m’interdis de te le demander

tourne, tourne, tourne, beauté
totalité de la beauté

l’intensité de la beauté
sa profondeur

danse, danse, danse encore
t’es pas obligé de bouger
ton cœur bat
t’existes

laisse-moi ici, en moi, danser pour toi

le secret du vécu, le ressenti intime

tourner, tourner
j’aimerais tourner autour de toi
sans m’envoler, la légèreté

la beauté qui permet de s’ancrer
vivre, vivre

faire le choix de danser

*

les problèmes, tu n’es pas à résoudre
énigme tendre de mon cœur
tu n’as jamais été à résoudre
pourquoi ne te concerne pas
ressentir l’amour
ressentir l’amour

danser pour ressentir l’amour
danser, danser

les problèmes ne sont pas tous à résoudre
la culpabilité s’évanouit sous mes pas
le vieux mourra, je ne résiste pas

le vieux mourra, je ne résiste pas

tourne, tourne un peu
juste un peu, ne pas s’étourdir
dans l’équilibre des battements

je n’oserais pas te demander
de tourner avec moi

tourne tourne
danse, danse beauté

t’es pas obligé de bouger
de tous les côtés

douceur tendresse
danser calmement

l’équilibre

Divine Awkward Sex (1)

Chéri, isn’t it all about the money?

Golden rings, heavy watches, distingué
ça paraît mieux en public

c’est pas une question de veston
y’aura toujours l’air de ça

fucking lucky pal

don’t you know
life is not a theory
this love  this love

viens danser
ça coûtera rien
viens, viens
viens

this love
this
this

tu peux pas m’acheter
y’a rien qui m’appartient

this love
pris en otage

save a bullet for me

rien m’appartient
this love

danse encore
laisse nos corps se coller
même pas besoin de bouger

silence
respiration
même pas besoin de s’agiter

don’t want to die
here and now
when it’s cold
inside

honey, chéri
laisse pas ton amour
être acheté

La traversée

Monte, monte dans le bateau
tu vas voir, la nuit va passer
c’est juste une traversée

la nuit va passer.

Sur le dos d’une montagne
l’a-volupté des escaliers
mesdames, messieurs
je vous prie
faites des cercles
un peu de compassion
lourdes jambes
corps humain
densité et apesanteur

!

Coquelicot
c’est beau
ben ben beau
des marguerites
c’est calme
mâche le foin
grande bête
tout ira bien

bientôt
fini l’esclavage
les araignées et le temps
corps dé-musclés, corps amaigris, mal utilisés

les montres gluantes, les tapis collants
les bas rayés, les joues fardées

t’es qui, faon faon faon
c’est qui

de beaux cercles
des beaux cercles

ta ceinture de chasteté
j’ai laissé la mienne dans le garde-robe
ça veut pas dire que n’importe qui
a le droit de me toucher

as-tu apporté tes bretelles?
pas beaucoup de pantalons
de la pâte à dent

comment tu fais
as-tu une méthode
pour bien faire ça
ça ça, bien laisser ça

amène juste le nécessaire
alourdis pas ta valise

le chemin est long
beauté, la route est belle
la beauté sur la route
comme on est bien
quand on marche sur elle

sans penser à ce qu’on n’a pas apporté
j’aime ça marcher
marcher marcher

chanter une berceuse à la Terre
dors, dors
belle grande bête
c’est juste une traversée
ça va bien aller

puissance
guérison, courage

fière tortue
fantômes et esprits des lieux
mourants et nouveaux-nés
fringants et dépassés

le bal
baptême d’une nouvelle société
tout ce beau monde est réuni
pour assister à la fin des fins

des beaux habits, des maquillages
quelques clowns tristes
y’en aura toujours

faut ce qui faut
c’est ça qui est ça

on est là pour ça
fanfarons et cavaleries
armées et politisés
envahissements
avortements
ennemi, corps étrangers

l’envers
l’autre polarité

as-tu déjà vu ça
des étoiles se rapprocher
je veux dire

la lumière
s’est approchée
ma lumière
s’est rapprochée

une rive
l’autre, l’autre côté

c’est pas une gargouille
ni un feu follet
un chien, peut-être,
on raconte qu’il en existe
à trois têtes, dans un pays sombre

je sais pas
c’est peut-être pas si loin que ça

ou est-ce que tu penses qu’on s’en va?

je pense pas
avoir oublié
quoi que ce soit

dors, dors,
demain, on va peut-être
enfin être arrivés.

 

 

 

(d)ébats 2

Pourquoi
tu me prends
pour ça pourquoi
tu décides pour moi
ce que je suis ce que je suis pas

j’pas ton écran
j’pas ton divan
pas ta psy pas ta mère
pas ta fille

pas une enfant
prends moi pas pour c’que j’suis pas
ta honte, fais moi la pas porter

j’me suis déshabillée
pour pas me faire déguiser
démasquée volontairement
pornographiée, imagine moi comme j’suis
imagine ce que j’ai choisi de te montrer

c’est ça que j’suis
j’t’ai toute montré
ce que j’suis

recrée-moi
pas quand
t’es

assis
ben ben assis
au loin au frette au loin
au chaud fabriqué
d’un feu de pensées
d’un incendie de bonté

moi-je-moi-je
tu-elle-toi-ça

fuck off, de la marde
je crisse ça là

ou plus doucement
ça doit être parce que… onh
pauv tite coucoune
qui sait pas ce qu’elle sait pas
onh, pauv tite chatte
pauv ti minou

fuck off
de la marde
pas un objet
pas à toi pas à moi
pas ton objet de pitié

décroche
j’pas c’que t’as décidé
j’pas ça j’pas ça j’pas ça

idéalise moi pas
ça mène à la corruption
IMPURETÉ

j’pas épaisse
mais je sais pas imaginer
j’me donne pas ce droit-là

ma tête est vide
un long cri en silence
pas souvent

j’pas malade
j’pas martyre
j’pas ta mère
j’suis baisable ?
j’pas ta mère
j’pas une tabarnac de sainte

décroche
ostie, catche
je sais pas ce que je dis
catche, câlisse
que ma rage existe
pas toujours sublimée
pas toujours magique

de la crisse de rage humaine
j’veux jamais que tu voies ça
j’veux jamais te faire ça
j’vais me tuer avant de faire vivre ça

j’te jure qu’on veut pas voir ça
j’veux pas mourir
force-moi pas à la colère
j’veux pas mourir
force moi pas à détester
j’veux pas mourir

j’veux pas mourir

*

j’pleure fatigué
vide, vide, vide

ça bouge pas vite
ça se démolit ça se réduit
je sais pas si je suis en vie

j’veux vivre
j’veux vivre

je prie
Papa, papa, je-veux-vivre

ma tête se vide
mon corps se nourrit
de l’air des couleurs
je ressens pas
mon coeur s’emplit
bourré y’est bourré

j’suis juste bonne à pleurer
je réussis pas toujours

c’est quoi ma bonté
c’est quoi mon honneur
c’est quoi que j’ai donné

j’suis tu cette marde là?
j’suis tu ce monstre là?

je bouge pas
j’ai rien fait
je bouge pus
j’ai pas fait ça

je m’excuse
qu’est-ce que ça veut dire
j’accepte pas 

je m’excuse

pourquoi cette violence-là
je le méritais peut-être
la claque dans la face
qui me fait fermer la gueule

figée, en fuge en moi
pour pas pleurer
pour pas mourir
de la honte d’avoir trop parlé

je m’excuse
je m’excuse

j’ai tu le droit de penser
que je le méritais pas?

ça fait tu de moi une marde
de penser que je le méritais pas?

j’suis tu ce monstre là
pour penser que je méritais
quoi que ce soit?

*

 

(d)Ébats 1

i am not the fire you breathe
i am not this misery sucking your toes
not those nails not this cross
pas cette alvéole pas cet uniforme
pas cette toge

i am not blind
i can see colors
dancing all around me
je flotte, c’est doux, je flotte,
c’est tout
i am not blind
i can see my cats, my feet

mes pas de seins
mon charme masculin

envie de baiser
pas dehors pas dehors
je veux pas les ramener
envie de baiser

encore plus d’être aimée

aimée?
AIMÉE?

two spiders fucking
right in front of me
sweating eyes
no tears only blood
my room is a castle
my thoughts are miserable
holding on three sad shadows

two spiders looking at me

veux tu te joindre à nous
l’heure des coquins rendez vous
suce le pus de mon cou
bave dans chacun des trous
couds-moi pour que je recommence pas

langue langue
langue contre langue
mon bassin sait faire des cercles
mes hanches ne craquent plus

old dirty whore
what a fucker

she likes young cocks
she never touches
some say

she loves another man
she never touches

elle regarde même pas
elle sort pas

les gars

pas capable de recommencer
je bande fatigué

les gars
c’est beau
c’est haut
c’est beau

gonflé éradiqué enveiné
rouge mauve blanc
à grande gorge déployée

la femme
elle torche
elle va tout ramasser

GLOUPS GLOUPS
OUPS un peu trop dans ma bouche
MIAM FUCK OUCH YEAH

un doigt deux doigts
un poignet? fais pas ça
dans le lit de tes parents
va à côté

y vont pas remarquer
viens juste à côté

ôte le crucifix
il va tomber

à genoux
messieurs, le devoir est en vous
ne prostituez pas
vos corps allégés

pénitences!!! qu’ils s’insurgent
contre leurs interdictions!

mon intention
sera jamais de les forcer

donne-moi la direction
je sais par ou passer

kissing a toe, licking an elbow
fucking a hard dick
what a surprise

a feeling that does exist
opened lips
come inside of me
open your legs
i hope you
hope you can

feel my flesh

orgasmes sans pensées
je sais pas c’est quoi fantasmer

pus envie de venir à moitié

not a whore
not yours

the pleasure is mine
can’t steal it

you fucking asshole

tu me voleras jamais
mes palpitations

je te donnerai pas raison
tu m’as salie
je t’ai trompé

va chier, sucker
tu m’as maltraitée

pendant que tu me forçais
pendant que tu me fourrais

c’est un autre que j’aimais